Cinq ans qu’on attendait une nouveauté du côté du groupe Bon Iver, avec des rebondissements et des rumeurs de dissolution …. Et bien, nous ne sommes pas déçus et c’est peu de le dire, le résultat est juste parfait ! 

Justin Vernon n’a pas peur d’expérimenter différentes sonorités et différents styles.  Il nous plonge dans une sorte de rêve mélancolique où nous n’avons pas envie de sortir.

Etonnant et Détonnant !

J’adore 🙂

 

PS : Ils seront en concert au Rockhal en janvier 2017 …. On s’y retrouve ?  Pensez à réserver ^^

 

 

 






Si vous ne connaissez pas le groupe Beirut, il faut absolument que vous répariez ce litige musical !
Beirut, c’est déjà son leader Zach Condon, sosie de Arthur Rimbaud avec une voix qui vous fait voyager dans les balkans ou dans les montagnes canadienne, ou sur la route 66 ou encore à Nantes .

Beirut, c’est aussi son orchestre endiablé mélangeant les cuivres, les instruments à corde, basse, batterie et piano …« No no no » n’échappe pas à la règle des précédents toujours aussi mélancolique et envoûtant !

 

 

 






En France, le problème sur l’éducation des enfants fait débat depuis plusieurs années. Les enfants ne savent pas bien lire ou compter à l’entrée du collège, c’est dire l’urgence ! Avec des classes qui explosent les records d’effectifs parfois 30 à 37 élèves par classe, il serait temps que les politiques se penchent sur ce problème devenu majeur. 

Bien loin des politiques, c’est la jeune linguiste Céline Alvarez qui propose une solution au système de l’éducation français qui selon elle « fait fausse route ». Elle passe son diplome pour devenir professeur des écoles en candidat libre à la seule condition de pouvoir expérimenter dans une classe dite « difficile » sa méthode inspirée de Montessori ( datant de 1907). Le ministère de l’éducation lui laisse carte blanche, en lui octroyant une classe et tout le matériel nécessaire  pour son expérimentation.  De 2011 à 2014,  elle teste une classe de Gennevilliers en revenant sur les lois naturelles de l’enfant. En outre, elle propose aux enfants de devenir acteur et non spectateur de leurs propres éducation. Grâce à différents principes, comme l’exemplarité , l’esprit communautaire, le partage et surtout l’amusement . A la fin de la deuxième années, tous les enfants de 4 à 5ans savent lire, écrire et calculer ! Pourtant en 2014, sans lui donner une raison valable le ministère de l’éducation français lui demande de cesser toutes ses activités ! …. Bravo la France !

Plus qu’un livre, une méthode voire un Exemple pour l’avenir des petits français !

 






Alt-J nous revient en 2016 avec leur album live !

Ce groupe classé dans le rock indé alternatif né en 2007 en Angleterre  fera vibrer vos oreilles avec des sons mélangeant un rock, folk et psyché.

Nous vous offrons donc, ici, quelques-uns de leurs  morceaux.

Album live:

Notre sélection:

 

 






Groupe formé en 2005 aux Etats Unis, Bianca et Sierra sont deux soeurs qui réussisent à nous faire remonter le temps avec leur premier album « la maison de mon rêve ».

Ce premier album mélange harpe, voix lyrique et beats provenant de jouets d’enfants. Il saura vous ramener à votre plus tendre jeunesse le tout  dans une ambiance posée et envoûtante.
Elles reviennent en 2015-2016  avec une production plus intimiste qui nous rappelle étrangement leur tout premier album , l’excellent « La Maison de mon Rêve ».
« Heartache City » est à la fois , étrange beau et mystérieux ….

En résumé, nous vous proposons, ici, d’écouter leur première oeuvre ainsi que leur dernière récemment sortie.

Premier Album:

Dernier Album:






Parfois, il y a des films dont les distributeurs européens passent complètement à côté ! Des fois le pari ne méritait pas du tout l’investissement.C’est vrai ! Les nanards sont nombreux ! Mais Peekay, c’était LE film qu’il fallait montrer au monde entier !
Pourquoi ?

Premièrement, pour l’originalité du scénario et le style cinématographique !
Nous sommes en Inde avec tous les problèmes politique et religieux qui vont avec et tout le style cinématographique bollywoodien qui parfois nous irrite la rétine et nous fait saigner les oreilles …
Pour Peekay, l’histoire d’amour est juste en fond, le style comédie musicale ne dérange pas, le film est plutôt court et le propos est engagé !
C’est l’histoire d’un extraterrestre qui atterit sur la plaine indienne. Son objectif est de se faufiler dans la population sans qu’on le remarque pour nous étudier. Seul bémol, il est nu comme un ver, il ne parle pas la langue et dès les premières secondes de son arrivée,il se fait voler la télécommande de sa soucoupe volante. Il va tout mettre en oeuvre pour essayer de retrouver son médaillon et vivre de nombreuses aventures qui nous fera nous poser les bonnes questions.
Deuxièmement, avec sa candeur, PK ( l’extraterrestre) propose une satire de la religion et des faux prophètes. L’idée est brillante !
Un étranger dénonce le système des sectes, de la religion et surtout notre stupidité !

Par les temps sombres que nous traversons, ce film est magique !
Je vous le recommande c’est une véritable perle !
C’est drôle, enjoué et intelligent! 






 » Banksy – Vous représentez un niveau de menace acceptable » de Gary Shove

Le seul livre édité qui regroupe la totalité des œuvres de Banksy. 
Une mine d’or pour les fans, une révélation pour les néophytes. 
Cet artiste anglais arrive à dénoncer les failles de notre système occidental à travers des graffitis, parfois à double sens, drôle mais toujours mordant de vérité ! 
Une prise de conscience, un électrochoc, que nous occidentaux avons besoin de voir et de comprendre !
Dans ces jours sombre que nous vivons , l’art de Banksy est une nécessité !






Personne n’a réellement écrit sur Terry Gilliam, alors comme on est mieux servi que par soi-même, l’ancien des Monty Python a décidé d’écrire sa propre autobiographie !
Alors soyons sincère, ce livre raconte toute la vie de Terry Gilliam, de ses premiers dessins à 13 ans à ses dernières réalisations cinématographique.
Bien sûr, vous retrouverez des anecdotes sur son expérience au sein de différentes presses pour qui il avait fait des BD, les génériques et les sketchs des Monty Python et ses films !
Une belle surprise 🙂






Après les Minions,  Yarrow Cheney et Chris Renaud nous reviennent avec le dessin animé « Comme des bêtes / The Secret life of Pets sortie le 27 juillet 2016.

Max est un petit jack-russel new yorkais, il partage la vie de sa maitresse Katie avec qui il vit une histoire très fusionnelle. Sa maitresse c’est sa vie ! Mais Katie a du coeur et un jour, elle décide d’adopter un autre chien  l’imposant Duke. Alors le petit Max voit son quotidien bouleversé et il n’accepte pas de partager. Leur cohabitation démarre mal voire très mal mais au fur et à mesure des aventures qu’ils vont vivre, les deux chiens unieront leurs forces pour contrer le petit lapin Pompon. Eh oui, car celui-ci a monté une armée d’animaux abandonnés et mal traités et leur but ultime est de se venger des hommes !!!

L’originalité vient de l’idée principale du film : que font nos animaux quand nous partons travailler ? Le film met bien en évidence la dépendance de nos animaux de compagnie et leurs amours inconditionnel parfois peu récompensé. Le héros principal , le petit chien Max passe ses journées devant la porte à attendre sa maitresse (comme vous pouvez le voir sur l’affiche française). Mais là où le film va plus loin,  c’est qu’il nous parle avec finesse du thème de l’abandon , véritable fléau chez nos animaux de compagnie. Avec émotion, il nous parle de leurs souffrances mais sans jamais tomber dans le pathos !

En un mot ; Un bijou !

 

Ne le râtez pas !!!

 

 






En Avril 1992, le jeune Christopher McCandless (Alex Supertramp) décide de se détacher de tout bien matériel et de partir seul à travers l’Amérique sans alerter sa famille. Il erre durant deux années afin de se préparer à son ultime voyage : l’Alaska.

 

Près de 25ans après sa mort, sa sœur Carine McCandless décide de briser le silence et de raconter l’enfer de leurs enfances oscillant entre perversité, mensonge et violence. Sans doute, plusieurs pistes qui pourraient nous faire comprendre la décision radicale qu’a prise Christopher de tout quitter.                                          

 

Une histoire en cache une autre …

Le personnage public de Christopher McCandless est ambivalent. Icône ultime de tous les voyageurs en mode « road-trip », il est glorifié au même rang qu’une divinité. Aujourd’hui beaucoup de voyageurs décident de mener une sorte de pèlerinage en Alaska (au risque de leurs vies parfois) pour lui rendre un dernier hommage devant le Bus 142.                         

D’autres l’ont traité d’irresponsable et d’égoïste, ne comprenant pas son choix de tout quitter et surtout de ne pas alerter ses parents. Lorsque son corps a été retrouvé en Alaska, ses parents ont reçu plusieurs lettres de soutiens indignant leur fils. Par la suite, ils ont décidé de jouer avec cette image de parents désœuvrés dans toute l’Amérique, en organisant des conférences. 

Une vie de mensonge.    

 Le style littéraire du livre varie entre le roman et le journal intime. La description de certaines scènes peut être choquante lorsque nous faisons le lien direct avec l’histoire de son frère, laissant de côté l’écriture romancée. Il est certain que Carine ne fait pas dans la dentelle lorsqu’elle nous dépeint les portraits de ses parents. Nous apprenons que Walt McCandless n’est pas encore divorcé de sa femme Marcia, lorsqu’il rencontre la jeune Billie. Billie tombe enceinte quelques temps après, une grossesse non désirée qui sera le cœur de l’histoire de Chris et de Carine.                                                           

  Walt mène sa double vie avec domination en se prenant pour Dieu, il est un homme violent et pervers. Il aime frappé et rabaissé ses femmes et ses enfants. Lorsque sa première femme apprend qu’il a une double vie, elle décide de divorcer pour protéger la vie de ses six enfants. Alors Walt, devient le père et le mari d’une seule famille celle de Billie. Chris et Carine connaissent l’humiliation constante, les coups de ceinture  et surtout ils sont les spectateurs privilégiés  des scènes de violences conjugales. Mais comme tout bon pervers narcissique, la violence n’est présente que derrière les murs de leur maison face au monde, leur famille est respectable. Tous les dimanches, ils vont à l’église, Walt et Billie sont un couple aimant et leurs enfants font partie des élites niveau scolaire. Un peu de temps avant son entrée à la Fac, Chris découvre le lourd secret de famille et l’existence de ses frères et sœurs. La suite, nous la connaissons, il décidera de se « séparer » de ses parents et de gagner enfin sa liberté : « Et puis, le moment venu, je les effacerai de ma vie d’un seul coup sans qu’ils s’y attendent. Je vais divorcer de mes parents… Et, ce jour-là, ce sera fini pour de bon. »

L’histoire de Carine.

  Ce livre questionne aussi sur l’absence. Comment vivre avec un fantôme ? Le lien profond et sincère entre le frère et la sœur est omniprésent durant tout le livre. Il est poignant car Carine a ce recul qui lui permet aujourd’hui de raconter leur véritable histoire. Elle explique pourquoi, elle n’a pas pu confier ce lourd secret lors de ses rencontres avec Jon Krakauer ou Sean Penn. Et évidemment, il y a son histoire à elle, comment elle a réussi à devenir la femme forte qu’elle est aujourd’hui malgré toutes les mésaventures qu’elle a pu rencontrer. Les liens forts qu’elle a pu construire avec ses demi- frères et demi-sœurs et le « pourquoi » des agissements de ses parents qui n’aura sans doute jamais de réponse.

 

C’est un livre poignant et sincère. Une nouvelle vision de l’histoire de Christopher et Carine McCandless. A lire absolument !

 

Into the Wild : L’Histoire de mon Frère de Carine McCandless aux éditions Arthaud       






Après « Hip-hop after all » le producteur français nous présente son nouvel opus « Eternal »

Funky, électro et très jazzy, ce nouvel album de Guts tient ses promesses. Certains diront que le son Hip-hop est moins présent, cependant le titre « All Nothing » est un pur titre de hip-hop old school ! 
A écouter !

 

 






The Do, un groupe de musique indie pop originaire de Paris et créé en 2005.
Le groupe est composé de deux principaux artistes: Olivia, Chanteuse et musicienne franco-finlandaise et de Dan, musicien – compositeur.
La musique produite par The Do vous emportera dans un univers mélangeant un soupçon d’électro, une voix mélodieuse et des rythmes variés.

C’est à découvrir ou à redécouvrir.