Vous avez envie de rire ou de vous émouvoir ce weekend en version multilangue ?

Direction Beaufort avec son premier Festival de Théâtre ! Et à l’affiche que du bon !

Des Hommes de passages  : le 28/09 à 20h

Sous la ceinture : le 29/09 à 18h

Genesis Nom Codi : le 29/09 à 21h 

Tuiltralia per 12 euro : le 30/09 à 14h 

Une heure avant la mort de mon frère : le 30/09 à 17h 

Le béret de la tortue : le 30/09 à 19h30

Alors venez découvrir ce nouveau festival , faites que ce nouveau rendez-vous devienne une fête chaque année !!!

Et vive le théâtre ! 😛






Et voici le deuxième album * Souldiers* de la jeune toulousaine Jain ! Oubliez la robe noire et le col claudine, Jain sort le bleu de travail et ça va groover sévère !

La jeune femme est prolifique et rapide dans l’écriture toujours chapotée par l’artiste Yodelice. Et il faut bien l’avouer, perso je n’ai pas été déçue de ce deuxième opus. Si certain(e)s auraient échoué à l’exercice après un tel succés, la jeune artiste nous transporte  toujours dans de nouvelles sonorités sans pour autant trahir l’ADN  de sa musique. De Toulouse, en passant par Abu Dhabi, les Emirats ou Paris, Jain trouve ses principaux ingrédients dans toutes cette richesse d’influences et ses palettes de couleurs. Les voyages forment la jeunesse et elle l’a bien compris !

Dans « Souldiers », on y entend les sonorités africaines notammemt dans le titre « Oh Man » accompagnée de la kora du malien Sidiki Diabaté,fils du légendaire Toumani ou encore sur le titre « Abu Dhabi » Mais il y a aussi des influences occidentales avec l’étonnant  « Inspecta », la reprise du sample du dessin animé des années 80-90 « Inspecteur Gadget » où elle règle ses comptes avec les imposteurs avec un son plus hip-hop qui m’a fait penser à l’artiste flamande Selah Sue. Et bien entendue, le touchant titre « Souldiers » titre éponyme écrit de but en blanc juste après la fussilade dans le Club Le Pulse d’Orlando. Elle y chante l’histoire d’un homme qui se bat pour que chacun est le droit d’aimer qui il veut sans jugement. 

Un album très pop, très frais, très dansant, très migratoire et plus mature avec un des principaux thèmes  de garder »l’espoir » ! L’Espoir  en sa génération et les génération futures malgré tout l’obscurantisme actuel.

Un véritable vent de fraicheur !

 

 






Je ne m’en lasse pas, Polo & Pan, un duo français, nous embarque dans une pop acidulée, fraiche, positive et très funky. 

Avec des mélanges électro, afro, latino et groovy, le duo bucolique réussi le pari de nous garder encore en vacances avec leurs ritournelles joyeuses.                                                                                                                                

Un périple sonore qui vous invite à bouger votre popotin.

Alors, prêt pour le voyage ?

 

 






Je ne suis pas du genre à multiplier les chroniques sur les mêmes auteurs mais il est clairement difficile de passer à côté du dernier roman de Virginie Grimaldi. Alors oui, ce n’est pas le genre de roman qui dénonce ou qui parle de politique mais plutôt de bons sentiments, d’histoire de famille, avec beaucoup de tendresse, de douceur et sans aucune prétention.

Anna a 37 ans, elle est célibataire et elle vit avec ses deux filles Chloé 17 ans et Lily 12 ans. Un boulot pas bien payé, des factures, les huissiers qui défilent, des filles qu’elles ne voient pas grandir et un ex-mari pas très présent. Autant se l’avouer, Anna a une vie en mode VDM. Lorsqu’on touche le fond, on se dit qu’on ne peut pas aller plus bas et pourtant … son patron décide de la mettre à la porte après plus d’une dizaine années de service.

Avec  sa prime de départ , Anna pourrait couvrir toutes ses dettes… Avec le souhait fou de sa grand mère d’aller jeter les cendres de son mari en haut du Cap Nord et sa fille Llily qui lui demande de l’aider sur sa rédaction sur les aurores boréales, Anna pète un plomb. Elle décide de prendre le camping-car de son père et d’amener ses deux filles dans un road trip direction la Scandinavie. Avec cette envie de retisser les liens  et de se retrouver soi. Créer une parenthèse enchantée juste un instant.

Dans cette quête, elles rencontreront plusieurs personnalitées hauts en couleurs digne de belle comédie cinématographique.

Comme toujours, Mme Grimaldi, vous m’avez fait passer un moment exquis et je vous en remercie ! Entre émerveillement des paysages cités, rire avec une jolie mention pour le personnage de Lily et émotions avec tous les sujets abordés.

Alors chère Virginie, c’est quand que nous voyons cette histoire sur grand écran ? Si je devais mettre une note, je vous donnerai 5 étoiles 🙂

A vous de voir ^^