Chanson Douce de Leila Slimani





Dès les premières pages de ce roman, nous le savons un crime affreux vient de se produire. La nounou Louise vient de commettre l’irréparable, un drame ignoble qu’il nous est difficile de croire. Louise a tué le petit bébé Adam et a gravement blessé sa sœur Mila, les enfants de ses patrons Paul et Myriam. Mais la question, qui nous vient tout de suite à l’esprit c’est : Pourquoi ?

Cette nounou qui paraissait si parfaite, si attentionnée, si professionnelle, si …  Mary Poppins  en version contemporaine nous montre sa part sombre.

Leila Slimani a cette fluidité d’écriture qui nous donne l’envie de chercher cette vérité, pourquoi  cette femme a sombré dans une folie meurtrière. Alors comme dans le film de Gaspard Noé « Irréversible », nous commençons par la fin pour comprendre le début. Et ça fonctionne !  C’est méticuleux, pointilleux, bourré de petits détails qui nous laisse entrevoir au fil de la lecture la noirceur de cette femme. Mais là, où ce livre ne laisse pas indemne c’est qu’il est tellement proche du quotidien de chacun de nous. Un couple décide de confier leurs enfants à une étrangère, une nounou… comment faire confiance et pourtant des millions de couples le font ?

Délicat, touchant et méticuleux, Leila Slimani signe un roman marquant qui reste en mémoire, qui obsède qui nous tourmente quand nous pensons à nos enfants ou neveux et nièces.

Il est certain, Leila Slimani mérite son prix Goncourt

Alors un conseil : lisez-le vous ne serez pas déçus !