Voici un podcast de France culture avec pour invité Frederic Tissot ancien consul général de France à Erbil. Ce reportage radio nous explique la vie au coeur d’Alep ou d’autres pays en guerre, du point de vue médical. Manques de moyens matériels et surtout destruction des infrastructures médicales suite aux nombreux bombardements pèsent lourdement sur la survie des civils qui ne demandent qu’une chose: vivre.

Alors que les pays occidentaux se demandent comment accueillir ou bien même s’il faut « accueillir » les réfugiers (ex ingénieurs, cadres, entrepreneurs, commerçants … ), se sont ces même pays qui fournissent les armes et les bombes servant à la destruction de masse des batiments et des vies humaines. Dans ce reportage (17:20) le niveau d’hypocrisie des pays occidantaux atteint son niveau le plus haut lorsque M. Frédiric Tissot nous explique que les bombes lachées en 1982 au Kurdistan Iranien sont retrouvées comme débris dans les corps des morts signées « Fabrication française ».

Comment les bénévoles venant des pays étrangers peuvent encore être crédibles face à la population ?

(Ben, français)

A écouter dans sa voiture, au travail, chez soit devant un livre ou en cuisinant tranquillement, en sécurité, bien au chaud.

http://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-de-la-redaction/du-biafra-alep-medecins-en-terrain-de-guerre