Et soudain, la liberté





Comme chaque année, la rentrée littéraire est très dense avec ses auteurs incontournables comme Amélie Nothomb ou Éric-Emmanuel Schmitt, les moins aux rendez-vous comme Valentine Goby et les petites perles comme le dernier roman de Gilles Marchand et LE roman d’ Evelyne Pisier et Caroline Laurent.

Deux auteurs, deux femmes, deux époques et trois destins. Un développement mathématique fastidieux où le résultat aurait pu être surréaliste et indigeste. Non, c’est tout sauf ça ! Ce livre c’est un OVNI car nous ne pouvons pas lui coller une étiquette, il est insaisissable ! Une claque d’émotion, un bijou d’écriture et une conceptualisation d’intelligence !

C’est l’histoire de Mona,où plutôt de la maman d’Evelyne Pisier, mais aussi celle d’Evelyne … (raaa ça parait compliqué, mais non ! ) Mona est une femme asservie à son mari, homme « puissant », pétainiste,  jouissant des retombées de la colonisation française en Indochine. La vie semble douce et belle pour la petite Lucie (Evelyne) jusqu’au jour où les Vietminh se mobilisent pour renverser les colons ! Et là ça fait mal, Mona et Lucie vont vivre dans les camps d’Indochine et loin du luxe où la violence est reine. Premier réveil pour Mona… La suite se déroulera à Nouméa en Nouvelle Calédonie, la petite Lucie grandit et elle se pose des questions sur la différence de peau et la notion du racisme ordinaire. Elle ne comprend pas où est la différence… Sa mère s’ennuie et dans cette monotonie elle fait la découverte de l’ouvrage qui va changer sa vie « Deuxième sexe » de Simone de Beauvoir. L’ultime réveil !  Plus qu’un coup de cœur , un électrochoc ! Ce livre marquera le début de son indépendance, son désir d’émancipation et surtout de sa liberté. Femme engagée, féministe elle sera de celles qui auront changé beaucoup de choses pour les femmes. Libération sexuelle, droit à l’avortement, planning familial elle aura été un exemple pour sa fille mais aussi la voix  des femmes de sa génération et des suivantes. Débarrassée de son mari (elle a juste divorcé !) , elle devient militante , elle partira pour Cuba, au côté de Fidel Castro ….

Rappelez-vous plus haut, je vous avais parlé d’une double histoire aussi importante que celle de Mona et Lucie, l’histoire d’amitié entre l’auteur Evelyne Pisier et son éditrice Caroline Laurent. Ce roman est particulier car la grande partie est rédigée par l’auteur mais la fin et les réécritures sont écrites par son éditrice Caroline Alors pourquoi ? Malheureusement, Evelyne est décédée avant la fin de la rédaction de son roman. Malgré cet exercice compliqué (celui de retranscrire l’histoire d’une autre personne), Caroline Laurent raconte et se raconte à travers le témoignage de cette aventure littéraire….

Alors que dire de plus …

N’ayez crainte, plongez dans cet OVNI littéraire !

Un bijou 🙂

 

« Et soudain la liberté »

Evelyne Pisier et Caroline Laurent

Editions Les Escales