La Danse du Chagrin





Il m’a fallu des mois avant d’écrire quelques mots sur le texte de Bernie Bonvoisin, comment donner un avis sur un livre si humain et si vrai. Il est dur pour moi de le raconter et de trouver les mots justes pour vous donner envie de le lire.

Ce livre c’est tout d’abord un hurlement, celui de la colère. Le regard d’un occidental qui a décidé d’éteindre son poste de Tv et qui s’est levé de son canapé car il en a eu marre. Marre d’être le complice de toute cette aberration. Marre de regarder des gamins mourir alors qu’ils ne sont que les victimes de la machination des vrais terroristes, ceux qui manigancent avec l’argent, les fameux chefs d’états et autres dictateurs. Ces mêmes hommes qui jouent une partie de Risk ou une partie de Bataille navale en se foutant des dommages colatéraux qu’ils causent ….

Bref, Bernie Bonvoisin, il a décidé d’y partir, d’aller à la rencontre de ces réfugiés juste pour aller aider et faire quelque chose … puis cracher sur le papier sa haine du système. Le vocabulaire  y ait cru et il ne ménage pas du tout son lecteur.

Ce livre c’est aussi un hurlement de désespoir, car ces gamins syriens ils ont ces regards tristes, certains sont perdus, certains ont grandit trop vite et mourront dans la même cadence et d’autres essayent de relever la tête.

Dans le gouffre on y trouve de la lumière : l’espoir. Certains espèrent qu’un jour ils pourront regagner leur Syrie … On retrouve la jeune Chayma, 11 ans qui a décidé d’écrire à la secrétaire de l’ONU pour lui signaler qu’ils existent et qu’ils attendent ! Certains ont des rêves d’enfants comme de devenir comédien pour Marouane l’enfant esclave ou Sally qui aimerait être la nouvelle Rihanna ou Beyonce.

Un témoignage déchirant de vérité et qui ne peut laisser insenible … mais après que reste t-il …

Après plusieurs mois, je l’ai laissé de côté ce livre. Et j’ai pris du recul … Bernie Bonvoisin est rentré en France il y a de nombreuses années et tous ces enfants que sont-ils devenus ?  C’est honorable d’y partir et d’essayer de montrer aux occidentaux -bourreaux ce que notre ignorance a causé … mais c’est quoi le après ? Certes, son livre permet pour certains d’ouvrir les yeux sur notre responsabilité occidentale sur cette tragédie. Mais sans vouloir lui jeter la pierre, aujourd’hui rien a changé … La politique sur les réfugiés se durcit de plus en plus, l’Europe devient de plus en plus intolérente ! Combien de Chayma et de Marouane nous laissons mourir chaque jour.

Ce monde est fou ….

 

A vous de juger