La productivité : ce nouveau dictateur ?





Notre mode de consommation a  énormément évolué depuis ces 70 dernières années, qu’il s’agisse de l’alimentation, des équipements, des vêtements ou même de la culture. Avec pour seul principe : le progrès. Ce progrès qui doit toujours nous pousser de l’avant et surtout ne pas nous faire régresser … Au nom du système positif de modernité, nos parents et grands-parents ont accepté des modifications irréversibles sur leurs vies quotidiennes et leurs environnements. De quoi avons-nous hérité de nos ainés ? Comme les souris ne font pas des chats, leurs erreurs sont devenues le reflet de notre médiocrité actuelle. Bienvenue au XXI ème siècle ! Le siècle de la déshumanisation ! Du renouveau de l’esclavage ! Des nouveaux camps de Service de Travail Obligatoire nouvelle technologie !

Vous êtes choqués par ces comparaisons historiques ? Trop tabous, me diriez-vous ? Ou alors hors sujet ? Avant de me diaboliser et de critiquer mes comparaisons, laissez-moi donc vous exposez ma rhétorique, après vous pourrez dire ce que vous voulez …

Pourquoi, je parle d’esclavage ou de camps de travail STO ? Ce n’est pas moi qui l’invente malheureusement … Combien de reportages ou d’articles de journaux avons-nous vu ou lu qui alertaient sur le système de destruction de l’homme par l’industrie. Vous n’avez jamais entendu parler de la firme américaine Axom ?  Les salariés de ce groupe sont obligés de porter des couches culottes car ils sont interdits d’aller aux toilettes durant leurs heures de travail .Outre le fait d’être complètement comparé à des machines , ces hommes et ces femmes ne s’hydratent plus, ne mangent plus et vivent des situations de stress importantes. Des exemples, il y en a des milliers et pas que de l’autre côté de l’Atlantique ! Le 1er juin 2015 à Rousset en France, dans l’entrepôt du géant allemand Lidl, un père de famille se suicide. Les raisons ? Un management intense, un rythme inhumain, une pression trop forte …

 Les résultats de ce management aux allures presque « nazis » dans ce type de firme  tombent : burn-out , suicide, maladies graves et un salaire médiocre pour une productivité en plein essor ! C’est bien connu, les patrons s’engraissent avec le sourire et les petits meurent de faim !

Toujours choqué par mes propos du début ? Non, vous voulez savoir la suite ?  Je continue …

Allons vers le géant d’internet : Amazon. Vous le connaissez tous et toutes et vous passez vos commandes  chaque jour de plus en plus nombreux. De métier, je suis libraire, j’ai travaillé pour un grand groupe français de produits culturels et aussi dans une librairie indépendante. En tant que consommateur vous aimez que tout aille vite alors quand vous entrez dans une librairie qu’on vous dit « Ah non, désolée nous n’avons pas ce livre en stock .Mais nous pouvons vous le commander, il est disponible chez notre fournisseur. Il faudra attendre 4 à 5 jours » La réponse qui suit et celle que vous donnez à chaque fois «  Ah non c’est trop long, je suis désolé mais je vais commander chez Amazon, je l’aurai demain ! » Là je vous  réponds à tous « Je suis désolée pour vous, car vous participez à toute cette utra productivité et à cette déshumanisation ». Vous êtes-vous déjà demandé comment ça se passe dans les centres de logistiques d’Amazon pour que vos produits soient rapidement dans vos boites aux lettres (car vous ne savez plus attendre) ? Trente kilomètres en moyenne, à parcourir chaque jour à pieds munis d’un appareil que l’on nomme « pickeuse » et une oreillette pour vous dire dans quelles allées se dirigeaient. Mais ce fabuleux petit outil n’est pas juste là pour vous dire où aller il est là surtout en tant que « mouchard » ! Il contrôle votre cadence, vous surveille et il calcule votre productivité aux colis près ! En gros, plus vous en faites plus on vous en demande ! En moyenne c’est 280 à 300 colis par heure avec un départ de camions toutes les 7 à 10mn ! Imaginez le rythme de travail ! En plus d’avoir une cadence robotique, vous n’avez pas le droit de discuter avec vos collègues car si vous discutez, votre mouchard le sait ! Bientôt tous ces salariés auront droit à des bracelets électroniques, peut être avec des chocs électriques pour bosser encore plus qui sait !  Georges Orwell aurait pu écrire une nouvelle satire sociale à ce sujet …   La  déshumanisation la plus « parfaite » est la perte totale de liberté !

Quand vous pensez qu’Amazon reçoit des subventions de l’Etat pour s’installer dans les zones les plus précaires en France … Vous commencez à comprendre l’Etat est  complice de ce genre de déshumanisation. En conséquence, ce n’est plus l’Etat qui décide mais Amazon !

Je vous fais un petit schéma : Nous prenons des chômeurs-pauvres (dans les zones dites précaires), Pôle emploi leur propose un emploi chez Amazon et ils disent oui (dans ces temps difficiles nous ne pouvons pas être très regardant sur les propositions). Ils parquent tous ces futurs salariés dans des énormes entrepôts et ils les tuent à petit feu ! Nous reparlons des camps de travail, où vous avez compris ? Et le pire, c’est dès qu’ils ne sont plus performants, ils sont virés ! Le schéma circuit chômage-travail prend place. Car des chômeurs il y en a énormément alors pourquoi s’embêter ! Quand l’humain est cassé on le remplace ! C’est bien connu les Shadoks le disaient si bien « Ce n’est qu’en pompant que vous arriverez a quelque chose et même si vous n’y arrivez pas… hé bien ca vous aura pas fait de mal .Il faut pomper pour vivre et donc vivre pour pomper »

Evidemment, il n’y a pas qu’Amazon, je pense à Lidl et à tous les futurs « Déshumanisator » : Fnac, Cultura, Auchan, Ikea et j’en passe …

Vous comprenez ? Nous vivons au milieu d’arbres, de rivières, d’océans, de prairies, de vaches, d’animaux, de culture,  d’humains qui sont dominés par la capitalisation à des fins de productivité !

Travailleurs, travailleuses, vous êtes devenus les nouvelles vaches à laits de notre génération !

Alors avant de consommer, si on réfléchissait un petit peu ! Faisons peut être l’éloge de la lenteur … Prenons le temps de vivre ! Passons par des circuits qui vont moins vite mais qui sont plus éthiques ! Consommons proche de chez nous ! Si vous n’avons pas le dernier jeu sur la PS4 , le dernier Astérix , ou encore la dernière veste à la mode cette semaine, est-ce réellement grave ?

Posons-nous les bonnes questions …  Est-ce réellement les Industries qui nous tuent ? Ou notre façon de consommer ? Sommes-nous notre propre destructeur ?

Il est temps de changer  notre façon de penser ! A part si vous voulez revivre un nouveau génocide…

 Pour aller plus loin, un reportage radio sur amazon: