Le Roi des Singes , le secret des immortels





“Le Roi des Singes, le secret des immortels”, nous raconte la légende populaire chinoise de Sun Wu Kong, librement adapté de l’ouvrage “La pérégrination vers l’Ouest » de Wu Cheng’en. L’histoire d’une montagne de pierre qui aurait accouché d’un oeuf de pierre. De cet oeuf est né, un singe flamboyant avec des mains de pierres. Mais ni le Soleil et ni la Montagne ne lui donnent de nom … Alors, il décide de partir à la recherche de son identité. Durant cette quête, il croise des centaines de singes qui lui proposent un défi : Franchir une énorme Cascade. S’il réussit, ils lui donneront un nom sinon il devra partir. Alors notre héros, ne se dégonfle pas et il franchit l’énorme Cascade sans aucune difficulté. Les autres singes, stupéfaits, décident de le baptiser : Beau-Singe-Roi. Les années passent, il vit dans la joie et le partage avec son peuple dans la Grotte-au-Rideau-Torrentiel. Mais une larme vient se poser sur sa joue et une peur l’envahie. La peur de disparaitre et de mourir. Alors le Beau-Singe-Roi décide de mener une autre quête : La quête de l’Immortalité.

J’ai pris énormément de plaisir à parcourir les pages de ce très bel album jeunesse. Je trouve que c’est courageux d’avoir pris une légende chinoise et de l’avoir adaptée pour le lecteur jeunesse occidental. C’est un peu le thème principal de la jeune maison d’édition d’Emmanuelle Lê, apporter un regard nouveau sur les mythologies du monde. Sur “Le Roi des Singes, le secret des immortels”, le pari est plutôt réussi, aussi complexe que soit cette légende, l’équipe des Editions Aleph ont réussi à lui donner une dimension poétique et épique en toute simplicité. Les illustrations sont colorées et élégantes me faisant penser tour à tour à la conception scénaristique des dessins animés mais aussi esthétiquement aux jeux vidéos comme Rayman. Le héros principal est fascinant et c’est un vrai plaisir de le suivre dans ses quêtes au fil des pages. Les thèmes abordés sont à la fois très actuels et universels car nous retrouvons les questions sur la recherche d’identité, mais aussi la peur de vieillir, de mourir, du futur et une sensibilisation à la nature.

Seul petit bémol : L’âge (ä partir de 5ans). Pour les illustrations oui, les dessins sont fins et très colorés donc les petits de 5ans vont être intéressés. Mais, j’ai trouvé que le vocabulaire était un peu trop compliqué pour que les enfants comprennent les personnages et l’histoire. D’autant plus qu’un enfant de 4-5ans est vite déconcentré et l’histoire est un peu longue. Si je devais reprendre ma casquette de libraire, je le conseillerai plus pour des petits à partir de 7ans.

Mais dans tout les cas, je vous recommande de mettre Le Roi des Singes , le secret des immortels” sur vos listes de noël. Afin de vous ouvrir au monde et rendre curieux vos enfants sur les légendes et les mythes méconnus  des autres continents.

 Le Roi des Singes , le secret des immortels

Emmanuelle Lê  (auteur) et Gabrielle Berger (illustratrice)

Aleph Editions 

16 euros 90.

Pour commander : Aleph Editions