PLATINUM END

Et voici plusieurs années que les fans de manga attendaient le retour du célèbre tandem Obha / Obata. Après le célèbre « Death Note », le duo avait décidé de se séparer pour vaquer à leurs expériences personnelles.

Ils nous reviennent avec « Platinum End », l’histoire du jeune et suicidaire Mirai,  qui est choisit par Dieu pour participer au grand concours « qui veut prendre ma place ? ». Bien entendu, comme pour Light dans le Death Note, Mirai n’a rien demandé; mais comme Dieu l’a choisi pour participer à son « Battle Royal » il lui envoit un Ange pour le sauver du suicide et lui apporter « le bonheur ». Et après, même s’il n’est pas très content de s’être raté, il est un peu obligé d’accepter le deal. Eh oui, pas folle la guêpe ! Sous prétexte qu’elle l’a sauvé et qu’elle ne lui veut que du bien, l’Ange lui propose deux pouvoirs au choix : Une flèche ou des Ailes … et Mirai il est pas fou il demande les deux ( beh ouais tant qu’à faire ! ) et elle ACCEPTE … Cruche cet Ange ?  un peu mais pas complètement car en acceptant le deal, Mirai devient le 13eme participants dans un jeu sanglant, où il n’en restera qu’un ! 

Ce que j’ai aimé : L »idée centrale du scénario, prendre comme problématique un Dieu qui est fatigué et qui veut prendre sa retraite et plutôt culotté ! Mais ça fonctionne !

                           Le personnage du méchant qui est très méchant pas loin du personnage de Light.

Ce que j’ai moins aimé : Dur dur de critiquer les débuts d’une série, mais bon soyons réaliste « Platinum End » est moins percutant que le « Death Note », même si le concept est génial, le scénario souffre d’idée un peu saugrenu et d’un héros parfois un peu plat … et d’une histoire d’amour qui risque de devenir trop mièvre à mon goût ! 

Bon j’en dis pas plus et je vous laisse découvrir ce nouveau jeu diabolique …

« Platinum End » de Takeshi Obata et Tsugumi Ohba / Edition Kazé