SERIE : Dear White People





Dear White People est à la base un film  indépendant de 2014 de Justin Simiens .Ce film a gagné de nombreux prix lors du Festival de Sundance

La série éponyme produit par Netflix  raconte l’histoire d’une bande de jeunes afros-américains dans l’Université prestigieuse de Wintchester. Au fil des épisodes, nous sommes contraints de constater que le racisme est toujours présent en 2017.  Nous suivons l’histoire de la jeune métisse Samantha White, esprit  révolutionnaire, qui dénonce lors de son émission de radio satirique  « Dear White People », les injustices que subissent aux quotidiens les étudiants non-blancs. Bien évidemment, beaucoup la déteste et comme pour lui répondre, des jeunes étudiants blancs décident d’organiser une soirée « Blackface » (une soirée raciste où les invités doivent se déguiser en personnalité noire en créant des clichés) et cette soirée ils la baptisent « Dear Black People ». Les étudiants noirs l’apprennent et ils créent une émeute.  ,

Cette série est très intéressante à des degrés très différents surtout pour nous petits européens ignorants des traditions de l’esclavagisme comme pour le « Blackface » par exemple. Bref, ce que j’ai aimé c’est l’évolution des personnalités noires dans les scénarios américains, ils ne sont plus cantonnés à être les bons potes ou les rigolos de service. Dans cette série, ils sont souvent complexes et loin d’être parfaits. Nous avons Troy, le fils du doyen, soumis aux idées de son père, l’ambitieuse Coco qui souhaite grimper dans l’échelle sociale jusqu’à piétiner ses propres amis et sa communauté. Lionel, le jeune journaliste politique qui n’assume pas son homosexualité et Sam qui ne veut divulguer à personne son couple mixte.

Pour terminer, j’ai trouvé intéressant le parti pris du réalisateur d’intégrer les questions sur l’identité et sur l’activisme politique contre le racisme de ses jeunes américains. Même si nous pensons que la mentalité américaine est loin de la mentalité européenne, nous nous trompons amèrement. Les problèmes actuels ne sont que le miroir des erreurs du passé !

Si vous avez envie d’ouvrir les yeux et d’arrêter de regarder votre nombril caucasien ou non, visionnez !