SERIE : Glow de Carly Mensch et Liz Flahive





Bienvenue dans le monde choucrouté, pailleté et bien kitch de Glow !

Glow, c’est la nouvelle série « féminine » de Netflix avec aux commandes dans la production, la réalisatrice de « Orange is the New Black », Jenji Kohan. Associé ce nom et celui de l’excellente comédienne de « The Community » et « MadMen », Alison Brie, cette comédie ne pouvait faire que des étincelles ou du moins un petit feu de paillettes … !

Alors Glow, ça raconte l’histoire de Ruth, comédienne fauchée et en mal de rôles convaincants et intéressants. Elle se retrouve dans un grand casting pour une émission de TV sur le catch féminin. Petite douche froide pour l’actrice, mais elle se laisse embarquer dans folle aventure orchestré par Sam, petit réalisateur de film de genre (et avec la moustache d’un réalisateur porno des années 70).  Vous secouez tout ça, avec la rancoeur d’une meilleure amie trompée, d’une ados post-gothique à la recherche de son père et d’une louve en perte d’identité et vous obtenez GLOW ! 

La série est plutôt sympathique, mais je n’attendrai pas la saison 2 comme j’attends celle de « Stranger Things » ou « The OA ». Car là, où le bas blesse, c’est que les personnages ne sont pas attachants comme dans The  OITNB. Les réalisatrices auraient pu se mettre un peu plus en danger et proposer quelque chose de complètement nouveau, pourquoi pas une sorte de documentaire des coulisses de cette réelle émission de TV des années 80-90. Elles auraient pu créer de beaux personnages plus féministe peut être …. au contraire, elles ont voulu en faire une comédie mélangeant le kitch et l’humour des soap.

Donc on obtient ce qu’on obtient …. avec un pincement au coeur car on aurait aimé que cette étincelle se transforme en un beau feu d’artifice.

A vous de voir !