SERIE NETFLIX : The Good place





Très égoiste, narcissique, solitaire,  envieuse et peu fiable, Eleanor n’est pas la personne la plus sympathique au monde et en qui on peut faire confiance. Mais un jour, sa vie bascule. Après avoir hurlé sur un représentant style “Greenpeace” devant un supermarché, Eleanor est percutée de plein fouet par un semi-remorque où elle meure sur le coup. Une question de Karma, me diriez-vous….

Eleanor se retrouve au “Good Place”, une sorte de paradis yaourt glacé car d’après l’administration, elle aurait accompli de bonnes actions sur Terre. Dans ce monde, personne ne jure, ne se saoule et la gentillesse règne. Evidemment, il y a anguille sous roche, Eleanor a été confondue avec quelqu’un d’autre. Mais pas question pour elle, de finir au Mauvais endroit, entourée d’ours à trois têtes et de tortures en tout genre. Avec l’aide de son “âme-soeur”, Chidi, Eleanor essaye de devenir une bonne personne, même si elle bouscule l’ordre établi du cosmos.

Je ne suis pas du genre à regarder des séries sur le thème de la vie après la mort. J’avais peur de tomber dans une série manichéenne pronant le paradis et l’enfer. Le style de propagande bien catholique où les gentils anges vous disent quoi faire ou vous jugent sur vos actions passées.

Heureusement, j’ai été agréablement surprise ! The Good Place est une série. complètement barrée, il n’y a pas de Dieux ni de religions. On serait plus dans une philosophie comme dans Matrix. Un architecte, Michael,  aussi fou qu’hilarant a créé cet endroit avec l’aide de Janet, un robot-moteur de recherche comme Google mais avec un système d’exploitation buggué. Nous suivons les aventures de quatre morts Eleanor, Chidi, Tahani et Jianyu qui déambulent dans ce monde pastel et coloré. 

L’écriture est fine, ciselée et efficace ! Si on a l’impression que la série au fil des saisons va s’essouffler, les scénaristes arrivent toujours à trouver de nouvelles aventures complètement abracadabrantesque pour nous tenir en haleine. Servie par un casting talentueux, The Good Place est une pépite qui n’aime pas se prendre au sérieux !

Si vous voulez vous fendre la poire, vous êtes au Bon Endroit !