SERIE : Orange is the new black





Série phare de OCS et Netflix , « Orange is the new black » est une série qui dure et qui donne un vrai rendez-vous de plus en plus à de nouveaux « webspectateurs » !

Bon pour ceux et celles qui seraient passés complètement à côté de cette série, je vous résume le tout en quelques mots :

On suit les aventures de Piper Chapman, jeune trentenaire américaine qui se fait incarcérer dans une prison fédérale de sécurité minimale pendant 18 mois pour une faute qu’elle a commise il y a plus de 10ans. Elle a été la « mule » de son ex-amante, trafiquante de drogue Alex Vause.

Issue d’une classe sociale, très confortable, Piper essaye de trouver sa place au milieu de ces femmes qui ont chacune des personnalitées fortes et sont toutes issues de milieux sociaux différents.

Bon ce n’est pas du tout un « Prison Break » au féminin ! Si j’étais une mauvaise langue, je dirai que c’est un mélange entre « L World » et « Sex and the City » en prison, mais bien évidemment ça va plus loin que ce genre de séries  même si la comparaison est loin d’être mauvaise. (Ces deux séries avaient été les premières à parler de l’homosexualité féminine et de surtout de la sexualité des femmes)

A la base, cette histoire est un livre-témoignage de Piper Kerman, elle y dénonçait le délaissement de la société américaine  au sujet des prisons, les budgets non délivrés par l’Etat, le système qui les rejetaient  et les insalubrités. Elle voulait, à travers ce témoignage, être la voix de ses femmes qui avaient perdu tous leurs droits et surtout dénoncer leurs conditions.

En fond, la série tant vers cette vision et j’en suis persuadée, bien évidemment vous avez l’impression de passer un bon moment bien divertissant car les personnages sont hauts en couleurs, les histoires sont drôles et les situations sont parfois à mourir de rire. Mais derrière les histoires drôles et les histoires d’amours ou de sexes, il y a divers sujets forts comme celui des transgenre et de la condition féminine … c’est bien cette réalité que nous voyons … le délaissement de la société …. .

Et pour terminer, si vous n’avez jamais vu cette série, ne la louper pas ! Netflix a lancé il y a quelques jours la saison 5 (j’évite le sujet Nabilla qui ne sert à rien !), alors si vous voulez passer un bon moment et découvrir les portraits de toutes ces femmes allez-y, les comédiennes sont extraordinaires et les scénarios sont brillants ! (mais en VO svp !!!!)

Alors, je ne vous l’avais pas dit, le Orange est toujours tendance !