Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson





Lorsque nous parlons de Sylvain Tesson, nous pensons à cet écrivain complètement barré qui part au fin fond du monde en vélo, ou dans une cabane seul en Sibérie pendant plus de 6 mois ou en moto refaisant la Bérézina de Napoléon.

On l’imagine, flirtant avec la mort, véritable funambule, il aimait jouer à l’équilibriste sur les toits de Paris, jusqu’au jour où la mort est venu lui faire la bise, en le propulsant 8 mètres plus bas. A force de jouer avec, on la frôle et on se pique. Alors oui, Sylvain Tesson est un rescapé avec un corps à moitié bousillé et une gueule cassée…

Mais cet homme a une rage de vaincre et il se l’était promis, si jamais il survit, il fera la France à pieds !

Et voilà, nous sommes au point de départ de son livre «  Sur les chemins noirs » ! Véritable thérapie, ces chemins lui ont appris à renaitre et à s’accepter ! Ces «  chemins » sont ceux qu’on distingue à peine sur les cartes IGN, ce que le gouvernement français appelle les « chemins de la ruralité », en gros ce qui ne sont pas connectés en WIFI et qui apprécient le calme de la forêt et la beauté de la nature.

Son objectif est simple,  suivre ces chemins de la Provence du Sud-Est jusqu’au Cotentin dans le Nord-Ouest, la France en diagonale quoi !

Un récit magnifique et revitalisant !

Alors ouvrez le livre et explorez la France avec Sylvain Tesson !