TOUS / ALL MIGRANTS





En Europe, la question sur les migrants est une actualité brulante et il faut bien l’avouer, l’Europe se fracture. Entre le président du conseil italien, Giuseppe Conte qui dresse un mur entre l’Italie et la méditéranée oû le bateau humanitaire Aquarius est toujours coincé. La France qui ne s’impose pas, la Belgique qui se durcit ainsi que l’Autriche, la Pologne … Le projet politique d’ouverture aux migrants d’Angela Merkel devient de plus en plus impopulaire…

Alors que faire quand la question de l’humain est remplacé par des opinions politiques extrémistes ?

Sommes-nous tous et toutes des moutons avec cette peur de l’autre qui n’a pas lieu d’être ?

En sachant que l’Occident dépouille les premières ressources du continent africain sans jamais reverser la somme. Que nos politiques sont aidés financièrement pour leur campagne par des dictateurs. Faut-il  rentrer dans le débat du marché des armes pour comprendre que nous sommes responsables de la situation des migrants ! Alors, pourquoi ne pas tendre la main ?               

Et si on inversait les rôles … si les “Pays du Sud” devenaient les riches et l’Occident les migrants. Aimerions-nous être traités de la même façon ? Alors ne faisons pas aux autres ce que nous n’aimerions pas que l’on nous fasse ! Au nom de l’humain aidons-nous !

Au Luxembourg, le metteur en scène Fabrizio Levo propose le Projet du groupe ACTIS – D’ICI ET AILLEURS, une création artistique collective autour de la question : Pourquoi partir ? Qu’est ce qui pousse un jour ou l’autre l’être humain à vouloir s’exiler et se déraciner?  Sommes-nous tous l’étranger de quelqu’un ?

Le projet s’est adressé tout d’abord aux réfugiés qui après avoir vécu ce questionnement de l’exil et souvent dans des situations politiques difficiles dans leurs pays d’origines ont pris la décision de partir pour vivre. Cet exil s’est souvent fait dans des conditions dures, violentes autant psychologiquement que physiquement. Le Luxembourg est devenu une terre d’asile temporaire ou définitive.

Par la suite, le projet s’est adressé aux résidents luxembourgeois natifs ou non, issus de l’immigration ou expatriés qui avaient envie de partager leurs histoires respectives avec les réfugiés.

De ces rencontres très fortes est née un spectacle hybride. Nous retrouvons la parole de Bertolt Brecht avec le texte “ Dialogue d’Exilés”, celle de Jean-Claude Métreaux avec “Sol” et des témoignages des comédiens. Mais le spectacle se veut aussi visuel avec de la danse, de la marionnette et de la musique. TOUS/ALL MIGRANTS nous interroge, nous émeut, nous fait réfléchir, nous fait rire et surtout nous donne de l’espoir sur l’humain. Sans vouloir donner une réponse, le spectacle pousse le spectateur à s’interroger sur cette crise que nous vivons actuellement. Le théâtre devient un lieu de parole ouvert pour les migrants, un lieu pour les entendre nous raconter leurs histoires. Migrants ? Oui car nous sommes tous et toutes des migrants! Nos origines sont notre force et nos métissages sont nos liens !

Un théâtre du possible qui met l’humain dans le coeur du débat.

TOUS / ALL MIGRANTS se jouera le 5 et 6 juillet à 20h au Théâtre National de Luxembourg

Réservation