Vermeer de Karl Schütz. Edition Taschen





Quoi ? Vermeer tu ne sais pas qui c’est ? ….

Ami lecteur, tu vois une de ses œuvres majeures tous les jours à la télévision, tu as sans doute consommé les yaourts et les glaces de la marque « La Laitière » ! Eh oui, ce n’est pas qu’une publicité, à la base c’est une œuvre d’art. C’est un peu plus clair pour toi ? Allez,  je t’en dis plus 😉

 Johannes Vermeer (dit Vermeer de Delft )  n’a jamais vécu l’engouement passionné pour ses œuvres relatant du quotidien. Peu de personnes lui ont parlé de « La Laitière », « La Dentelière » ou de « La jeune fille à la perle » comme des tableaux qui pouvaient mettre l’accent sur l’émancipation de la femme ou bien encore sur sa technique des couleurs ou son utilisation de la lumière. Non, Vermeer n’a jamais été connu de son vivant ou peut être si, juste à Delft, dans son petit patelin en Hollande. Ce n’est qu’après sa mort (c’est-à-dire deux  siècles plus tard), que des spécialistes et amateurs d’arts s’intéresseront à ses 35 œuvres.

Aujourd’hui le Louvre lui consacre son exposition majeure et les éditions Taschen fidèle au rendez-vous ressortent une version plus petite (250 pages) et plus abordable ( 29.99 e) de son édition XXL « Vermeer, l’œuvre complète » de Karl Schütz.                                                                                              

Ce livre est une merveille tout comme les œuvres de Vermeer. Pourquoi ? C’est simple, ce livre nous permet de rentrer dans le cœur de ses œuvres, dans l’intimité de ces tranches de vie et dans le quotidien de ces femmes rêveuses. Telle une loupe, Karl Schütz nous montre les détails et les situations qui nous auraient échappé. Le livre est très bien illustré et rédigé … il est complet ! Vermeer nous permet d’imaginer une histoire à toutes ces scènes de vie qui se jouent et se re-jouent face à nous. Vermeer est un magicien,  il arrive à suspendre le temps. Et personnellement, je trouve que c’est fascinant !

.Alors ami lecteur, si je t’ai donné envie (je l’espère ! ),  si tu as envie de te plonger dans l’art suspendu de Vermeer, tu pourras commencer par le livre de ses œuvres complètes de Karl Schütz aux éditions Taschen  et ensuite on pourra se donner rendez-vous au Louvre pour assister à ce fabuleux spectacle ? Qu’en dis-tu ?

Je vous laisse sur cette phrase d’Edmond Jabès : « Le temps est une mémoire sans objet. Forcer le temps à se souvenir c’est, pour ainsi dire, arrêter le temps ».

Taschen : Vermeer, l’oeuvre complète